C’est aujourd’hui que le couple Sarkozy officialise son divorce… une histoire sur laquelle François Hollande aurait mieux fait de se taire, vu ce qui lui est arrivé avec la couillonne de service, mais il n’a pas pu s’empêcher de dire que c’était mal. Comme d’habitude, il n’existe pas politiquement s’il ne dit pas que tout ce que fait Nicolas Sarkozy est mal, que voulez-vous !

Bon, autant vous le dire tout de suite, cette histoire de divorce, moi, je m’en balance, vu que ce qui m’intéresse chez ceux que j’élis, ce n’est pas leur vie de famille. En revanche, il y a énormément de gens en France qui jugent ça d’une importance capitale, à commencer par tous ceux qui ont craché dans la soupe lorsque Cécilia a voulu jouer un rôle quelconque au sein de l’état…

Mais quand même, c’est très fort…

Pour un divorce, même par consentement mutuel, et même quand on est président, il faut des mois de préparation, et un délai légal de réflexion. Qu’est-ce que ça nous dit, outre que les problèmes de couples des Sarkozy ne datent pas d’hier ? Que ceci était prévu. Prévu, archi-prévu, depuis longtemps, et pas simplement depuis une semaine ou deux que les médias en parlent.

La deuxième chose que ça nous dit, c’est que Nicolas et Cécilia sont des gens intelligents et raisonnables, qui, même s’ils se quittent, orchestrent l’officialisation des tours et détours de leur relation au fil des coups médiatiques qui profitent à l’un ou l’autre : Ensemble pour la passation de pouvoir, ils ne pouvaient pas ne pas savoir, à cette date, qu’ils allaient vers un divorce…

… et avouez que planifier la prononciation de son divorce par un juge JUSTE le jour d’une grève massive, pour que ça passe avant aux informations, là, chapeau !

Moi je vous le dis, il est très fort…

G_teau_de_divorce