et , puis .

Bon. J'arrive après la bataille (quoique...) mais j'ajoute que de TOUS les entretiens d'embauche formels que j'ai passé, sans aucune exception, dans aucun on ne m'a posé de questions ayant trait au travail à accomplir. A la place, ce n'étaient que psycho-tests et questions débiles et convenues du genre "quel est votre pire défaut" ou "est-ce que vous préférez suivre les ordres ou les donner ?". Et plus l'entreprise est grosse, pire c'est. Avec des procédures d'embauches pareilles, pas étonnant que les gens se fassent virer avant longtemps et que le climat des entreprises soit si toxique...

Chacun cherche un emploi pour gagner des sous (pour survivre et pour avoir du confort), et non pas à accomplir quoi que ce soit. Je pense qu'il n'y a pas de conspiration gigantesque pour "nous faire travailler", mais qu'il s'agit hélas d'un trait assez humain... l'épanouissement de soi est une recherche secondaire, moins instinctive que celle de la simple survie, jugée accessoire (à juste titre quand la vie est menacée) mais tout de même essentielle à l'individu. Beaucoup y répondent en cherchant LE job qui leur plait, ignorant que l'on peut tirer fierté et accomplissement de presque n'importe quoi.

Sauf peut-être d'un vrai bullshit job...