mardi 25 septembre 2007

Le mot et la chose...

C’est amusant comme on nous serine à longueur d’années que l’état est endetté (et ce depuis François Mitterrand, non qu’il en soit plus la cause que d’autres), mais comme on n’a pas le droit de dire, comme l’a fait le premier ministre, qu’elle est en faillite. Pire : tous les hommes politiques n’arrêtent pas de le dire lorsqu’ils sont en campagne, et cessent dés qu’ils sont au pouvoir. Pour une fois qu’il y en a un qui le dit, tout le monde lui tombe dessus. Et chacun des anciens ministres de défendre leur bilan pour s’inscrire en... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 00:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 1 septembre 2007

La confusion des genres, eh oui.

Il y a des erreurs agaçantes en français, et d’autres plus vénielles… Il est vrai que rien n’est plus traître dans notre langue que le genre des mots. On le sait par cœur ou pas, il n’y a pas de milieu, et beaucoup de faux amis. Malgré la complaisance de l’Académie Française en ce qui concerne l’admission des deux genres pour certains termes, il est facile de se tromper. C’est vrai qu’il n’y a qu’un français pour donner un sexe aux choses… Cherchant moi-même à me corriger (eh oui, je fais des fautes comme tout le monde…) en même... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 22:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 24 août 2007

Langue de boeufs...

Maintes fois, j’ai constaté que peu de gens savent écrire le français correctement. Je ne parle pas d’un français impeccable, mais simplement d’éviter les fautes les plus graves au niveau de la syntaxe et de la grammaire… La plupart des gens font des fautes parce qu’ils méconnaissent leur langue. Ils ne réalisent pas en la parlant, et c’est malheureux, qu’ils la maltraitent. Parce qu’une langue possède un esprit. Certes, les langues changent, et ce qui fut parfois un barbarisme est un mot ordinaire aujourd’hui (voyez l’exemple de... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 17:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 21 août 2007

La bêtise est dans le pré.

Avez-vous déjà entendu un préfixe aussi galvaudé que, justement, le préfixe pré- ? Les mots et les circonstances dans lesquelles il est indispensables, ou même seulement utile, sont d’une extraordinaire rareté comparée à l’invincible armada des néologismes en tous genres qui font rage dans le français moderne. Et le pire c’est que ces expressions sont parfaitement acceptées. Ça « fait mieux », ça fait genre, même si le préfixe n’ajoute rien au sens du mot… Tenez, par exemple, un terme que l’on retrouve dans tous les livres de... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 13:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 9 avril 2007

"Absconneries", ou : "parfois, je me répète".

L’autre jour, j’ai intitulé un billet d’humeur La Procure. Je réalise seulement maintenant que vous n’êtes pas a priori au courant de l’existence de la librairie du même nom (dont j’ai fait la publicité dans ma liste des librairies remarquables), spécialisée dans les ouvrages ayant trait aux religions et à la théologie, la philosophie, et les sciences humaines qui s’y rapportent, de tous les points de vue, croyant, athée ou autre. Du coup, le jeu de mot en forme d’apocope (ou l’apocope en forme de calembour, comme vous voudrez)... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,