vendredi 14 mars 2008

Un trait danger, deux traits sécurité...

Comme vous avez peut-être pu le lire, j’ai été privé de mes sens virtuels ces derniers jours. La réparation de ma connexion Internet s’est faite laborieusement, et en retard : J’attendais chez-moi la visite d’un technicien, comme convenu par téléphone avec la hotline, sans savoir que la hotlineuse imbécile qui m’avait donné ce rendez-vous avait carrément omis de l’enregistrer… Il y a vraiment des jours où l’on se dit que l’incompétence n’a plus de limites. C’est à peine moins atterrant que les dernières pseudo-pubs, genre... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 13 mars 2008

Piêtres nantis, munis si pâles...

Suite à un malencontreux cafouillage des incapables mongoliens qu’emploie mon provider Internet, vous n’aurez qu’aujourd’hui le plaisir de lire le billet que je destinais à vos augustes yeux le dimanche 9, premier tour des municipales… Aujourd’hui, je suis allé accomplir ce qui passe pour mon devoir civique, c'est-à-dire choisir entre les quatre propositions clonées et les deux extrêmes étrangement similaires qui se proposaient de batailler ferme pour prendre mon arrondissement (oui, je suis parisien). Le résultat, comme mon vote,... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 25 janvier 2008

Sock my ass

C’est une catastrophe, c’est une calamité, c’est une turpitude, c’est une horreur, c’est une infamie, c’est un déshonneur, c’est une infection, c’est une déchéance, c’est un grand malheur, c’est une infortune, c’est une terrifiante perspective, c’est une circonstance à la fois extraordinaire et terrible, c’est affreux, c’est indicible, c’est abject et c’est inopiné... Je n’ai plus de chaussettes propres. Moi et ma manie de ne pas m'en faire offrir à Noël... C’est la pénurie, le manque, la disette chaussettière, nous allons... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 12:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
mardi 22 janvier 2008

Ya pas marqué La Poste...

Ne me demandez pas comment ni pourquoi, mais l’autre jour je me suis retrouvé avec quelqu’un de ma connaissance à déposer un colis à la poste. Un colis et une série de plis. J’étais passager de sa voiture, une petite voiture sympathique, lorsque nous nous sommes arrêtés devant la poste. A ce stade du récit, il faut préciser que la voiture de mon ami est jaune. Jaune postal, à peu près. Croyez-le ou non, il y avait une espèce de planton (je serais tenté de rajouter un c au milieu, vu son intelligence), un postier en poste, un... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 19:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
mardi 1 janvier 2008

Banané !

Je suis frigorifié, seul sur un quai désert au premier jour de l’année. J’attends un train au nom aussi inepte que quadrilettré, qui ne viendra que dans une demi-heure pour me ramener à la Ville Lumière depuis l’immonde trou à rats bourré de barres que quelques prolétaires mal embouchés prennent pour « un quartier charmant et calme, si rare en grande banlieue ». Comment est-ce que je me retrouve dans ces situations ? Je ne sais plus au juste pourquoi, je me suis senti redevable de ce vieil ami de lycée devenu extrêmement beauf... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 07:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 27 décembre 2007

Episode 4 : Des nouvelles des noirs...

Nous autres, à Esclavage S.A., nous embauchons des nègres. Et je ne parle pas d’écrivains anonymes, mais bien de blackoss, de bamboulas, de cafres, de bananias, de sauvages, de négros, de noirauds, voire même de mal lavés. Bien entendu. Je veux dire, la liste des exactions du patron moyen n’est pas complète sans une bonne dose de racisme ! Au cas où vous n’auriez pas compris, c’était un bon mot, une saillie pseudo-drolatique sur le ton de l’ironie au sujet d’un travail que j’abhorre. Bref, je rigolais. Pas sur le fait qu’on... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 9 décembre 2007

Violons dingues !

S’il y a un film à l’eau de rose qui se moque de lui-même, c’est bien Leçons de Séduction (The Mirror has Two Faces, 1996). Vous savez, celui avec Barbra Streisand et Lauren Bacall qui jouent respectivement fille et mère. J’avais envie de parler d’amour aujourd’hui, et j’avais même un truc vachement intéressant à dire, mais je viens de réaliser que ça a déjà été dit, en mieux et en peu de mots, dans ce film… C'était sur la question "pourquoi tombons-nous amoureux ?"... La scène dont je parle se passe dans un amphi de... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 22:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 7 décembre 2007

Episode 3 : L'avalanche des miss...

Je réalise seulement maintenant qu’en vous épargnant la description de quelques uns de mes collègues, je ne faisais pas preuve de mansuétude mais d’un manque d’exhaustivité criminel dans la typologie de la connerie. En effet, s’il n’y avait que la teufeuse (polie comme si elle avait été élevée dans une bergerie et aimable comme l’odeur qui y règne), la demi-concierge (celle dont la voix donne la migraine… elle doit prendre un truc pour avoir la pêche et accomplir sa vie en alignant des chiffres, c’est pas possible…), Doc... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 21:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 6 décembre 2007

Episode 2bis : L'attaque des connes...

Oui, je sais, j’ai déjà fait un jeu de mots avec le même film. Mais là, ça mérite. J’aurais pu intituler ce billet L’Avalanche des Miss, mais ça n’aurait vraiment pas eu le même impact ! De plus, ce billet colle parfaitement avec l'image peinte par Jared Hindman et que j'ai lâchement piquée sur son site... Rendons donc à César ce qui ets à César, et passons à la suite. Vous saviez déjà, pour l’avoir lu ici, à quel point mon travail actuel me passionne. Vous n’ignorez pas non plus l’indigence intellectuelle de certaines personnes... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 1 décembre 2007

Episode 2 : L'attaque des clopes...

Sur mon lieu de travail, pour adopter à contrecoeur l’expression légalo-journaloise et code-du-travaillesque pour dire bureau, je ne suis pas seul. En effet, comme la plupart des gens, j’ai des collègues. Et, comme la plupart des gens en France, ces collègues sont nicotinomanes dans leur immense majorité. Ce que je ne suis pas, au cas où vous ne le sauriez pas. L’immeuble où se trouvent nos locaux leur offre une chance inestimable : un accès direct à « la terrasse », sorte de balcon bétonné large comme deux personnes de front, et... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,