mercredi 11 mars 2009

Sous l'occupation...

J’aurais cru ne point devoir republier ce billet du 13 mars 2006 sur les manifestations étudiantes. Et pourtant, les étudiants recommencent leurs imbécillités. J’ai une sainte horreur de ce genre de choses. La dernière fois que j’ai assisté à cette parodie révolutionnaire, j’ai failli me prendre un pain juste parce que je voulais entrer dans l’amphi pour suivre un cours. Je ne sais pas ce que j’ai le plus détesté : la violence ou le fait de bloquer l’accès à la connaissance pour lequel j’avais dûment payé mon inscription. Et à... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 2 mars 2009

Demain, j'arrête.

Il est une drogue de geek que les gens du commun soupçonnent peu, et j’en suis victime. Il ne s’agit pas du café, du controversé RedBull, d’une quelconque substance psychotrope, ni même de quoi que ce soit d’illégal. Je veux parler des cartes Magic. Et, oui, c’est vraiment une drogue. Je me trouve aujourd’hui dans la situation de nombreuses victimes du crack ou de la cocaïne : Cela ne m’apporte plus rien, mais je continue. Je n’aime plus ce jeu, mais j’ai des difficultés à m’en passer. Ce qui avait commencé comme un... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 21 février 2009

Et mon cul, il a la grippe ?

Le 3 mars 2006, la peur de la grippe aviaire faisait rage. Aujourd’hui, moins. Il est à noter que la grippe aviaire n’est pas vraiment une grippe, selon mes informations (ce serait plus proche de la peste ou d’une maladie du même genre, selon certains, quoique les symptômes soient tout à fait différents… Mais il m’est difficile d’en juger !), mais qu’on l’a appelé comme ça pour éviter la panique, parce que, dans l’esprit des gens aujourd’hui, la grippe c’est comme un rhume. C’est dire combien « l’esprit des gens aujourd’hui » est dans... [Lire la suite]
vendredi 20 février 2009

Schizophrénie mondiale...

« Le premier mars 2006, tu liras ce billet d’humeur…Et tu aimeras ». Tu ne cèderas pas au péché, à la tentation de gourmandise... Et tu ne mangeras pas de cet animal parfaitement comestible mais tabou, même si tu es affamé ! Tu honoreras ton père et ta mère, tu ne blasphèmeras point... Et tu mutileras le prépuce de ton fils avant qu'il puisse se défendre ! Tu feras de jolies fêtes... Et tu exciseras ta femme pour qu'elle ne jouisse jamais ! Tu respecteras l'ordre social et les prêtres... Et tu éviteras certaines personnes... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 00:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 15 février 2009

Spam, spam, spam, humbug !

Comme ma vie est tout aussi fascinante que celle de Pénélope Bagieu (au moins…), je vais vous en raconter un petit bout. Oh, un tout petit, ne vous inquiétez pas, je ne fais pas partie de ceux qui ont besoin de se confier sur Internet ou à la télévision, « en confidence » à des millions de gens, sur la profondeur de leur nombril et leurs états d’âmes par trop superficiels… Je reçois parfois des spams (ou pourriels, pour une fois que les franchouillards inventent un bon néologisme…), en dépit des logiciels et autres services qui me... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 14:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 12 février 2009

La file d'odieux couleur Mentat à l'eau !

Je suis intelligent, c’est officiel. Si, si, je vous jure. On ne dirait pas, comme ça, mais c’est le cas. Ah, mais j’en entends dans le fond qui se demandent tout haut « Comment peut-on proclamer officiellement l’intelligence de quelqu’un ? »… C’est vrai, c’est difficile : qui juge ? Comment juge-t-on de l’intelligence, un critère parfaitement abstrait aux définitions polymorphes, évolutives, toutes plus traitreuses les unes que les autres, avec tant d’aspects différents, innés et acquis ? Je pense que c’est impossible, voire... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 01:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 6 février 2009

Bon sang, mais c'est bien sûr !

Aaaah, le fameux cas, oserais-je dire l'étrange cas de Jacques Sirgent ! J’ai vu Carmilla de Sheridan LeFanu en librairie l’autre jour, cela m’y a fait penser. Le 7 mars 2006, j’ai publié ce billet qui m’avait valu des commentaires enflammés de Jacques Sirjent lui-même. Et à raison : Je le descends en flèche, là-dedans, il a largement le droit de s’offusquer ! C’est un des billets, pas si rare, ou j’attaque directement un individu ou son entreprise. J’ai hésité à le republier, parce qu’il est plutôt dur, et que je vais encore recevoir... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 00:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 3 février 2009

C'est un travail pour... Quelqu'un d'autre.

C’est étonnant, à chaque fois que je vais pour aider mon prochain, déterminé à faire valoir cette fraternité qui lie tous les hommes lorsque la joie unit les cœurs (oui, je sais, je paraphrase Schiller quand je suis idéaliste…), je recule d’horreur devant le crétinisme galopant de la masse informe et apeurée, animale et clapotante de ce qu’il faut bien appeler l’humanité. Ce n’est peut-être pas glorieux pour moi, mais ça l’est encore moins pour les cons que je contemple. J’allais tranquillement de mon petit bonhomme de chemin... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 03:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 1 février 2009

Chat en poche...

Vous vous souvenez de l’affaire Madoff ? Celui qu’on ne sait pas s’il va aller en prison, en définitive ? C’est une des plus belles arnaques qui soit au monde, qu’a mise en place le bonhomme. Et une des plus vieilles. C’est le coup de celui qui inspire confiance et qui te dis « tu m’en donnes un, et demain je t’en rends deux ». Contre laquelle met en garde la morale de La Fontaine, un bon tien vaut mieux que deux tu l’auras. Je me souviens d’une anecdote qu’on m’avait racontée… C’était au début de la grande fureur des... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 14:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 24 décembre 2008

Paix sur la Terre, et aux hommes de se faire enculer !

Cela n’aura pas échappé aux moins perspicaces d’entre vous, c’est Noël. A ce titre, il nous est donné de réfléchir au sens de la vie, et notre place dans blah… blah… blah… Mon cul oui. Vous y croyez encore à ces conneries ? Noël n’impose pas plus de réflexion que les autres jours. Peut-être même moins, d’ailleurs, vu le nombre de gens qui préfèrent un message préfabriqué de compassion consumériste à un véritable cheminement intellectuel. Nénanmoins, le fruit de ma réflexion est que, si je déteste tout le monde publiquement sur ce... [Lire la suite]