jeudi 21 juin 2012

Pop goes the weasel !

Après le dernier billet, j'ai retrouvé une certaine motivation à vous apprendre des trucs... C'est étonnant comme on peut auto-induire un état d'esprit, sans même le vouloir. On écrit quelque chose de motivant ou édifiant pour autrui, et on se retrouve à s'émuler soi-même, à s'autopersuader, à aspirer à être meilleur que soi... Ou simplement à croire ce qu'on raconte. Serait-ce la base du mysticisme que de croire un peu trop les mensonges qu'on se dit sur la mort et l'invisible ? Peut-être bien, mais là n'est pas mon propos. Après... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 19 juin 2012

Teh Intarwebz, ou le Prométhée Moderne

Qu'on me pardonne d'emprunter le sous-titre de Mary Shelley, je trouvais que c'était approprié de parler de créature de Frankenstein, faite de bric et de broc et que d'aucuns jugent en grande partie criminelle, lorsqu'il s'agit d'Internet... Mais il ne s'agit pas que de cela (et encore moins de cette bouse, Prometheus... N'allez surtout pas voir ce navet, Ridley Scott sucre les fraises !). Vous verrez jusqu'à où va la métaphore si jamais vous restez jusqu'au bout du billet. Enfin, j'espère... De nos jours, on ne compte plus les gens... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 02:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 10 juin 2012

Y a-t-il un incendie prévu ce soir dans l'hémicycle ?

Je dois dire que je suis assez déçu par le choix et les idées proposés aux législatives cette fois-ci. Les enjeux sont soi-disant "moins grands" que pour la présidentielle, d'après ce qu'on entend à longueur de pseudo-analyse (bizarre, quand même, on va élire les gens qui font les lois, non ?), et la participation notoirement inférieure de 20% à celle de la présidentielle qui précède immédiatement. Enfin, traditionnellement. Pour ce qui est des suffrages, vu qu'on a refait le découpage électoral récemment, qu'on a fait coïncider le... [Lire la suite]
lundi 4 juin 2012

Cinquante-deux raisons de te larguer :

Aujourd'hui, un petit "conte moral", comme disent les critiques cinéma... Il était une fois, il n'y a pas si longtemps, un gentil garçon. Bien dans sa tête, pas de complexes particuliers a priori... Sainement agnostique, pas de fantasmes autodestructeurs ni de trips étranges. Un peu bébête quand même, mais gentil... Vous allez voir à quel point il est gentil, et surtout à quel point il est bébête. Au début de notre histoire, le voilà qui fréquente une femme au demeurant charmante, elle aussi relativement normale et bien dans sa... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,