Tiens, il y a encore du monde, ici ? Je lis quand-même environ deux douzaines de visiteurs par jour... Désolé si certains se sentent délaissés. Il se trouve que j'ai quelque peu abandonné les billets "traditionnels" de ce blog au profit d'autres activités, sur la toile et ailleurs... Notamment, je fais la bête et j'adore ça, surtout que je maraude à côté... Ce qui ne m'empêche pas d'être un distingué expert ès-jeux à mes heures perdues.

Bon, allez, un billet de temps en temps, ça ne fait pas de mal... Et puis là, j'ai un truc à dire.

J'ai vu une affiche dans le métro parisien... Oui, je prends le métro parisien malgré ses tarifs prohibitifs, c'est encore moins long et moins cher que de me payer le permis, la voiture, l'assurance, l'essence, et les séances de psy pour me guérir de ma haine viscérale de ces grosses merdes métalliques qui puent et dont la conduite, dangereuse, est contre-intuitive... Bref, dans ce fameux métro, j'y ai vu une affiche. Rien d'étonnant en soi, il y en a pléthore.

C'était une affiche pour la candidature d'Annecy aux Jeux Olympiques d'Hiver. En 2018. Rien ne vous choque, là ? Moi si.

Déjà, c'est aux annéciens qu'il faut demander ce genre de choses, pas aux parisiens. Ensuite, c'est pour 2018. C'est encore loin pour qu'on nous fasse chier avec ça, non ? Enfin, Annecy, la "Venise des Alpes", c'est une ville que je trouve sur le fond assez peu remarquable, pour rester poli. Les autres villes candidates font tout de suite plus exotiques (PyeongChang) ou plus grande (München). Annecy, elle, possède un lac, une truite sur son blason, et pas grand chose d'autre.

Mais même sans parler de tout ça, depuis quand a-t-on besoin de faire de la publicité pour avertir les gens de la candidature d'une ville aux Jeux Olympiques ? Cela m'avait déjà interloqué il y a quelques années... Ce ne sont pas les habitants qui décident, même s'ils peuvent "soutenir la candidature" sur Facebook ! Si c'était le cas, tous les JO se tiendraient à Sao Paulo, la ville la plus peuplée au monde.

Non, ceux qui décident sont les imbéciles élus à vie et vaguement corrompus du CIO, le Comité International Olympique, et ils ont justement pour mission de ne pas se laisser influencer par les manifestations populaires généralement sponsorisées par le gouvernement. En revanche, ils ont le devoir de vérifier si, dans la population, il n'y aurait pas quelques groupes susceptibles de ne pas vouloir des JO chez-eux et de constituer un danger pour ceux-ci.

Dans tous les cas, Facebook n'entre pas en ligne de compte... A moins que ça n'ait changé, auquel cas c'est de pire en pire...

Mais je ne sais pas pourquoi ça me surprend, au fond : L'idéal olympique est perverti jusqu'à la moelle depuis longtemps, ce n'est plus qu'une gigantesque machine à faire du fric grâce aux sponsors. Le sport, ses valeurs, l'exercice, la compétition saine, le fair-play, l'émulation de chacun, la paix mondiale, trouver ce qu'il y a de meilleur en l'Homme, toutes ces idées coubertinesques et olympiennes ne sont même plus des vœux pieux.

Les jeux originaux d'Olympie devaient quand-même avoir une autre gueule... Déjà, les athlètes concourraient entièrement nus, le pénis parfois attaché par un lacet s'il risquait de gêner. Voilà quelque chose que j'aurais regardé avec plus de plaisir ! Ensuite, les olympiades antiques ne sont que l'une des manifestations des jeux panhélleniques, qui continuent à Corinthe, Némée et Delphes... Et sont des jeux religieux comportant exclusivement des épreuves utiles à la guerre.

La paix était quelque chose de très temporaire dans le monde grec à cette époque (on ne passait des traités de paix que pour des durées déterminées, la guerre était l'état "naturel" des cités grecques...), et d'ailleurs seuls les grecs participaient aux JO... Des grecs, inventeurs de la démocratie (si on peut appeler leur système "démocratique" vu le peu de gens qui avaient le droit de vote), qu'on jugerait aujourd'hui xénophobes, misogynes, esclavagistes, militaristes et arrogants. Mais passons.

Point n'est besoin de remonter à une antiquité qu'on a par trop idéalisée pour constater la corruption des Jeux.

Qu'il vous suffise de savoir que les jeux de Pierre de Coubertin n'ont pas toujours été des événements sponsorisés (c'est une addition récente qui ne date que de la médiatisation à outrance du phénomène), ni même des épreuves physiques. Figurez-vous que le baron de Coubertin, dans ses jeux ressuscités, n'avait pas oublié ceux de l'esprit : Mens sana in corpore sano ! Les disciplines comportaient notamment la Poésie.

C'était d'ailleurs une épreuve pour laquelle on pouvait concourir anonymement... Ce que fit le baron Pierre de Coubertin lui-même. Il remporta la médaille d'or à ses propres jeux, jugés par ses pairs sans leur avoir dit qu'il s'était présenté. Il y avait aussi une épreuve de peinture, de sculpture, d'estampe et de gravure, et, globalement, une pour la plupart des arts... En plus d'épreuves à cheval, comme dans les jeux antiques. Il y a même eu une discipline de toilettage de chiens !

Ces épreuves ont été abandonnées assez tôt, non pas parce que c'était ennuyeux ou peu médiatisé... Bien au contraire ! C'est parce que, dans l'idéal original de ces nouvelles olympiades, les athlètes se doivent de NE PAS être professionnels. Dans une épreuve de poésie, sculpture ou art plastique, il est évident que ceux qui ont reçu une formation technique et sont des "professionnels" sont largement avantagés par rapport aux amateurs éclairés.

Par rapport aux jeux d'aujourd'hui, vous en conviendrez, c'est le jour et la nuit.

Bien évidemment, tous les athlètes olympiques sont aujourd'hui des professionnels. Ils n'ont pas de "vrai" travail à côté, et depuis longtemps. Pire : Ils ont derrière eux une équipe entière, des subventions, des entraîneurs, et surtout des médecins extrêmement compétents qui "optimisent leurs performances" grâce aux derniers progrès de la chimie. Et, oui, désolé pour ceux qui pensent que les sportifs ne sont pas drogués... De telles performances ne sont PAS naturelles.

Bien entendu, les savants chimistes ne montent pas sur le podium, mais ils le devraient... Ce serait faire fi d'une hypocrisie sans nom. Les JO sont aujourd'hui un spectacle dans lequel on montre des bêtes dopées et apprêtées, avec, comble de l'oxymore, des marques de sodas et de malebouffe en guise de décor. Quand vous saurez qu'on a changé les règles anciennes du tennis de table, discipline olympique, pour le rendre plus télégénique, vous serez convaincus...

On a agrandi la balle de quelques millimètres pour qu'elle soit plus visible à l'écran, et aussi pour qu'elle soit plus facile à suivre, moins rapide... On a aussi changé la durée des matchs en divisant par deux le nombre de points nécessaires pour gagner. C'est plus court, et ça colle ainsi au format imposé par les publicitaires qui veulent un nombre fixe de coupures à l'heure ! Et je ne vous parle même pas des JO de Pékin, dont les épreuves de déroulaient à 2h du matin pour que ça passe en direct aux USA !

Même les médailles d'or ne sont plus en or depuis les années 20... Elles en contiennent que 8% d'or environ, pour la couleur.

Elles sont tout de même en argent (c'est toujours ça...), mais ça reste une déception de plus. Avec tout l'argent que rapportent les Jeux Olympiques de nos jours, et tout l'argent qu'on jette par les fenêtres à les produire, à faire construire des stades pour les cons, à étouffer les scandales... Les petits millions que coûteraient des médailles en "vrai" or ne se verraient même pas. Les médailles d'argent sont vraiment en argent, cela dit, et les médailles de bronze sont en bronze.

Pour toutes ces raisons et des tas d'autres, les JO n'ont plus rien à voir avec ce que devraient être ce genre d'épreuves...

Et en ce qui me concerne c'est profondément chiant.

Si en plus ils commencent à nous étouffer de réclames moches et stupides SEPT ANS à l'avance, entre deuxjeux, c'est à dire presque juste au sortir des jeux précédents... On n'est pas sortis de l'auberge ! Sachant qu'ils font à présent des panneaux publicitaires pour des matchs de foot et de rugby, pour des matchs de tennis et pour des clubs sportifs, tout espoir d'échapper à l'omniprésence du sport-spectacle abrutissant semble perdu.

A tout le moins, cela relèvera de la discipline olympique...

Affiche de merde pour Annecy en 2018