Ce billet date du 12 février 2006, alors que j’étais célibataire depuis trop longtemps… Aujourd’hui, ça va mieux, merci. Et j’ai d’ailleurs rencontré mon amoureux sur Internet… Comme quoi, ça peut marcher ! Mais c’est une auberge espagnole : il faut venir avec son manger, et ne pas croire que c’est un catalogue de mecs. C’est juste une facilité, un lieu de plus où rencontrer des gens, sans aucune garantie. Et puis pour le cul, c’est cool…

Il y a déjà quelques temps j'ai commis un grand péché inavouable... que je vais vous avouer tout de suite. C'est vrai, entre nous, on se dit tout, non ? Bon. Un jour que j'étais déprimé et que je me sentais seul (ce qui est plus souvent un signe de manque d'occupation que de manque de mec, mais passons...) j'ai composé un petit profil sur un site de rencontres gay, dont je tairai le nom par pudeur.

De toute façon si vous cherchez vous trouverez.

Oh, je n'ai aucune excuse... Tout le monde le fait sans en attendre quoi que ce soit, histoire de dire. Même les hommes déjà bien pourvus (je parle des mecs maqués, pas forcément de ceux qui en ont une grosse...) ont le leur. Ils y ajoutent simplement la mention en couple, et, de temps en temps, ch plan a3. Les petits jeunes pas si innocents grouillent, et les vieux cochons pullulent, mais il y a aussi des gens normaux.

Enfin, raisonnablement.

J'y ai, je l'avoue, rencontré des gens charmants. Parfois même cela m'a permis de me payer (au sens figuré, même si de nombreux garçons vénaux se faisant appeler masseurs ou carrément escorts proposent leur négociable compagnie...) de bonnes parties de jambes en l'air. J'ai trouvé beaucoup de chaussures et j'en ai enfilé la plupart, mais une qui m'aille et que je trouve à la fois confortable et jolie ?

Pas sur Internet.

Quoi qu'il en soit, j'ai appris une chose improbable : je plais encore à certains. C'est bon à savoir. Et ça rassure. L'ennui c'est que les certains en question ne sont pas connus pour leur discernement et que je préfèrerai les tenir à distance, si possible une arme à la main. je veux parler des vieux cochons plus ou moins gras, calvitieux, papy gâteaux entre 45 et 60 ans qui se jettent sur tout ce qui a plus de 16 balais avec la même avidité baveuse et impotente.

A ces hommes là, j'ai une petite liste de conseils à donner, fruits de mon expérience :

Lorsque vous envoyez des photos, évitez à tout prix:

1) les photos de votre jeunesse, prises il y a dix ans (et dix kilos). Ce n'est plus vous, un point c'est tout.
2) les photos prises seul, sans sourire, dans une salle de bain d'hôtel : c'est glauquissime et désespéré.
3) les photos obscures et floues (prises dans le noir avec un air soi-disant sexy mais surtout alcoolo...)
4) les photos de vos abdos si vous n'en avez pas : rentrer son ventre, ça se voit. Autres muscles : pareil.
5) d'envoyer des photos de tout sauf votre tête... C'est le type même de celui qui a honte ou qui est moche.
6) les photos de vous "en tenue" (lingerie, string, soubrette, bas, latex, accessoires, etc.)... BEURK !
7) n'importe quelle photo de vous si vous êtes moche, édenté, ravagé, et que vous faites vos 70 ans.
8) d'envoyer des photos de vos aventures sexuelles, ou de votre bite ayant éjaculé, vue de dessus...
9) mais alors là VRAIMENT à tout prix, d'envoyer une photo de votre bite en guise de présentation !

Si par malheur vous avez quand même envoyé une photo de votre bite sans qu'on vous le demande (et, soyons réalistes, on ne vous le demandera pas souvent):

1) Ayez la ligne : les kilos en trop, ça se voit même si la photo est très bien cadrée et l'éclairage avantageux.
2) Ayez une jolie bite ! Cela ne veut pas dire "grosse", mais elle ne doit pas être ridicule... ni minuscule.
3) LAVEZ-VOUS avant la photo ! Votre smegma, votre sueur ou votre crasse ne sont PAS sexy, juste dégueu.
4) Inutile d'exhiber vos maladies honteuses, une circoncision bâclée, une mycose ou une péniplastie ratée !
5) Si vous avez des tatouages et des piercings, même si vous les croyez drôles ou sexy, prévenez avant.
6) Ne vous rasez pas juste la base de la verge comme les acteurs pornos, elle n'aura pas l'air plus grosse.
7) Sérieusement, c'est un mythe. Tout le monde saura que vous avez honte. Rien de plus ridicule qu'un mec à petite bite qui se la joue comme ça, c'est pathétique. Je vous jure. Parfois ça fait Crazy-Horse ou caniche nain.
8) Par contre, élaguez un peu le buisson, ne soyez pas négligé. Surtout si ça cache votre "cacahouète"...
9) Bandez, que diable ! A quoi ça sert d'envoyer une photo de la décapotable si on ne peut pas la conduire ?

Lorsque vous êtes assez civilisé pour vous présenter autrement que par vos organes génitaux, sachez toutefois:

1) Que se dire un monsieur bien ou discret, ne se fait plus depuis les années 1930. Et ça fait Landru.
2) Que jeune dans sa tête signifie que vous êtes vieux dans votre corps ET dans votre tête : c'est démodé.
3) Que les jeunes pas cons recherchent rarement le père ou un homme expérimenté pour apprendre la vie.
4) Que les termes h mur, ch Alix, amitiés particulières ou pire, éromène vous relèguent aux années 50.
5) Que vos trips sexuels QUELS QU'ILS SOIENT n'intéressent personne, sauf si on vous le demande.
6) Que vos mensurations génitales ne constituent pas un "bonjour" correct (voir le problème des photos...)
7) Que si vous décrochez un rendez-vous, l'autre verra bien que vous avez 46 ans et pas 34 : ne mentez pas.
8) Que se dire grand, musclé, bien monté, etc. ne sert à rien, dans la même veine. Les jeunes le font moins.
9) Qu'une série de chiffres et de lettres (taille, poids, mensurations, âge, type...) n'est pas une présentation.

Autres règles générales:

1) Les jeunes gens ne sont pas attirés par les mecs mariés mais honteux, même s'ils se disent "bon suceurs".
2) Ne vous ridiculisez pas en vous proposant comme vide-couilles soumis : il y en a de plus jeunes que vous.
3) Ne proposez pas de l'argent à qui n'en demande pas... Tout le monde n'est pas votre Escort Boy !
4) Ne présumez pas de votre charme irrésistible, il s'est fané, comme vos répliques de drague à deux balles.
5) Le style vieux-beau, c'est mieux que vieux-moche, mais à moins que vous ne soyez mannequin, c'est bof.
6) Si vous voulez séduire les jeunes, gardez au moins un corps d'athlète. C'est très dur, mais c'est comme ça.
7) Autrement, ayez culture, humour et patience : Vous ne coucherez pas tout de suite de toutes façons.
8) Les adultes ne draguent pas les mineurs, même quand ceux-ci, sans doute complexés, veulent coucher !
9) LA règle d'OR : Ne vous vexez pas, ne soyez pas désobligeant, mais NON, c'est NON.

Il n'y a rien d'autre à dire, si ce n'est répéter qu'à la lumière de mes expériences, et du fait que je me sois fait draguer maintes fois sur le net et ailleurs par des moches, des gros, des vieux, des hommes mariés,  et même des gens visiblement ravagés par quelque drogue ou maladie, j'ai un immense respect toujours renouvelé pour les travailleurs du sexe.

Je ne requiers pas leurs services, mais c'est de toute évidence un métier difficile pour lequel il faut une grande conscience professionnelle !

Nous avons déjà discuté de la sexualité du troisième âge dans un autre billet. Il faut aussi rappeler une ou deux choses qu'on ne redit jamais assez... Même si ce n'est pas facile quand on bande mou et que ce n'est pas de sa génération, il faut mettre des capotes. Ne mélangez pas viagra et poppers, c'est dangereux. Et aussi, surtout, on ne suit pas le démon de midi à huit heures du soir : la crise de la quarantaine c'est déjà ridicule à 40, mais à 65 ans...

Banane__uncut