J’aurais bien écrit un billet sur Barack Obama, sur le fait que ce n'est pas parce qu'il est à moitié noir que le racisme est aboli, que ce n'est pas parce qu'il s'appelle Hussein qu'il va soudain réparer tous les bobos entre juifs, chrétiens et arabes, ni même compenser l'exécution de Saddam Hussein (à propos de laquelle, contre toute vraisemblance, certains culpabilisent... le monde est fou !) et sur les soupçons que m’inspirent cette bouffée d’enthousiasme et de sentiments joyeux-joyeux pour cet homme de par le monde.

Mais quelqu’un l’a fait avant moi et beaucoup mieux… Pour une fois que Patrick Besson fait un éditorial intelligent et qui tape juste ! Je croyais que mon style était trop dur pour la presse, même magazine, je me trompais… je n’aurais pas désavoué ce texte s’il avait paru sur mon propre blog !

Bonne lecture…

Patrick_Besson___Un__tat_d_esprit