vendredi 25 janvier 2008

Sock my ass

C’est une catastrophe, c’est une calamité, c’est une turpitude, c’est une horreur, c’est une infamie, c’est un déshonneur, c’est une infection, c’est une déchéance, c’est un grand malheur, c’est une infortune, c’est une terrifiante perspective, c’est une circonstance à la fois extraordinaire et terrible, c’est affreux, c’est indicible, c’est abject et c’est inopiné... Je n’ai plus de chaussettes propres. Moi et ma manie de ne pas m'en faire offrir à Noël... C’est la pénurie, le manque, la disette chaussettière, nous allons... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 12:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

mardi 22 janvier 2008

Ya pas marqué La Poste...

Ne me demandez pas comment ni pourquoi, mais l’autre jour je me suis retrouvé avec quelqu’un de ma connaissance à déposer un colis à la poste. Un colis et une série de plis. J’étais passager de sa voiture, une petite voiture sympathique, lorsque nous nous sommes arrêtés devant la poste. A ce stade du récit, il faut préciser que la voiture de mon ami est jaune. Jaune postal, à peu près. Croyez-le ou non, il y avait une espèce de planton (je serais tenté de rajouter un c au milieu, vu son intelligence), un postier en poste, un... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 19:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 21 janvier 2008

Parpaillot laid laid !

Certes, le mot parpaillot ne signifie pas vraiment paillard, bien qu’on les confonde parfois, mais est simplement un terme irrévérencieux pour désigner les calvinistes, et, par extension, tous ceux qui ne croient pas à la religion révélée… Les païens, quoi. De plus, dans Rabelais, la femme de Grandgousier n’est autre que Gargamelle, la fille du roi des parpaillots. Quelle meilleure description, donc, pour notre dernier mort national, le terroriste (culturel) Carlos ? Il a fait plus de dégâts que son homonyme. Ce fils de... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 20:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 10 janvier 2008

Bad mobile !

Je n’ai jamais compris la fascination de certains pour les voitures, soi-disant symbole de liberté, de vitesse, de virilité… Pour moi, c’est surtout symbole de puanteur, de trucs poisseux et de bruit. Je ne sais pas conduire. C’est comme ça… Ce n’est pas ma faute, enfin, pas seulement. Je n’ai jamais appris, jamais trouvé le temps, et jamais vu non plus grand intérêt à la chose puisque je vis à Paris et affectionne les grandes villes. Et puis je n’ai jamais aimé les voitures, même étant petit. Mais, ces derniers temps, je me suis... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 22:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 6 janvier 2008

Vulcan death grippe ?

Bon, c’est vrai, j’ai quelque peu négligé ce blog dernièrement, mais mon emploi du temps autant que mon envie ne m’ont pas toujours permis de pondre avec satisfaction les acides billets dont vous êtes friands, vous qui me lisez. La conséquence directe de cette incurie, autant que sa cause, est que je retarde dans l’actualité. Pour vous dire, le sujet du présent billet est une info datant de la fin novembre 2007… Foin de grippe aviaire et autres H5N1, il paraît qu’un virus mutant de la grippe a fait dix morts aux Etats-Unis.... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 6 janvier 2008

Ecris-tu ? Rote, homme à tics !

Je Loin signe de son les n’ai d’être évident se propre charlatans jamais la de laisser cerveau ! profitent vu preuve la berner Les allègrement un de crédulité par psychiatres des exercice la du la s’en imbéciles aussi vie genre partie donnent qui pathétique dans humain : la à croient que l’au-delà, il plus cœur que l’écriture c’est est primitive joie mémé automatique. le capable de et revient… Le sens caché de ce paragraphe sera révélé à ceux qui savent quand arrive le week-end.
Posté par Elromanozo à 02:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 2 janvier 2008

A Christmas Carla ?

En guise de conte de Noël et de transition glitter entre l’an dernier et celui-ci, Casanabot, le pas tout à fait célibataire de l’Elysée, nous offre une romance sans paroles, un conte de Noël glamouroïde à la Kennedy petit bras : une idylle égyptienne et mickeylandesque entre lui et cette mocheté de Carla Bruni. Elle émet des vents plus qu’elle ne chante, mais elle distrait les masses. C’est sans doute tout ce que le petit Nicolas lui demande. Je me suis vaguement interrogé sur ce dont notre Président a besoin pour la prendre en... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 00:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
mardi 1 janvier 2008

Banané !

Je suis frigorifié, seul sur un quai désert au premier jour de l’année. J’attends un train au nom aussi inepte que quadrilettré, qui ne viendra que dans une demi-heure pour me ramener à la Ville Lumière depuis l’immonde trou à rats bourré de barres que quelques prolétaires mal embouchés prennent pour « un quartier charmant et calme, si rare en grande banlieue ». Comment est-ce que je me retrouve dans ces situations ? Je ne sais plus au juste pourquoi, je me suis senti redevable de ce vieil ami de lycée devenu extrêmement beauf... [Lire la suite]
Posté par Elromanozo à 07:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :