Vous connaissez le principe du psychodrame ? C'est un truc qui sert dans les fêtes religieuses. Plutôt que de dire "il y a X années il s'est passé tel truc, et on s'en souvient aujourd'hui parce que c'est l'anniversaire", on fait un truc plus vivant. On dit : "Aujourd'hui, c'est la naissance de Jésus", ou "Aujourd'hui, les juifs sont sortis d'Egypte"... Vous voyez la nuance subtile ?
On rejoue la scène, on fait la crèche, on mange le pain azyme et les herbes amères. Comme ces histoires de cannibalisme sanglant chez les catholiques : quand on accepte l'eucharistie, techniquement, si l'on y croit, on mange le corps du christ et on boit son sang. Moi, je dis que c'est un peu dégueu, et un peu hypocrite quand on pense que l'Eglise réprouve el sacrifice humain, mais soit.
Alors aujourd'hui, psychodrame. C'est le 15 Aout, jour de marée, mais aussi jour de Marie. Aujourd'hui, Marie en a marre. Il est vrai qu'elle n'a pas grand Fan Club à Jerusalem depuis que son fils a cassé sa pipe sur la croix (quand bien même ça n'était pas définitif pour lui). A part les anciens copains de son fils, elle n'a que Marie-Madeleine à qui parler, et socialement, ça le fait pas.
Je veux dire, c'est quand même une pute, la Madeleine. Déjà que Marie est en froid avec les trois quarts des juifs, les marchands du temple, le Sanhedrin, l'envahisseur romain, c'est pas avec son charpentier de mari qu'elle va avoir une vie sociale. Et dire que cette andouille de Gabriel lui avait annoncé qu'elle allait donner naissance au Fils de Dieu, au Roi des juifs !
Déjà, à l'époque, ça l'avait fait flipper. Mais passons. La vie sociale de Marie est ruinée... Jean est bien gentil, à remplacer le fils de Marie, mais il fume tout le temps des herbes orientales dans sa chambre, et il a des rêves super bizarres avec des anges, des cavaliers, des sceaux... Quant aux autres apôtres, c'est même pas la peine. Esprit saint ou pas, c'est pas la fête tous les jours.
Le plus sympa c'était encore Simon, qui ramenait toujours du poisson frais, mais depuis qu'il a changé son nom en Pierre il a pris la grosse tête, et Monsieur est parti pour Rome reprendre l'affaire que Jésus a démarré. Il y en a un qui n'arrête pas de faire le pitre, Paul, et ça commence à agacer les Corinthiens, toutes ces chaînes de lettres. Enfin, c'est mieux que de parler à l'ex-percepteur de service.
Donc, Marie s'emmerde. Histoire de la distraire un peu, Jean l'emmène à la plage à Ephèse, mais ça leur en coûte la peau. Alors pour ce qui est de la dérider, c'est pas ça. Et puis comme c'est le 15 Aout, évidemment, tout le monde est parti en même temps, c'est le bordel sur la plage, ils n'ont pas encore inventé de maillot de bain correct et les romains n'ont même pas mis de Vespasiennes.
Alors Marie décide de mourir. C'est vrai quoi, marre à la fin : elle n'a eu aucun choix dans sa vie si ce n'est celui d'épouser Joseph, un gentil garçon qui l'a traîné à droite et à gauche à cause de cette histoire avec la naissance de Jésus. Oh, c'est pas le mauvais bougre pour un cocu : franc comme du pain blanc, mais pas une flêche. Gober cette histoire d'immaculée conception...
D'accord, c'était effectivement une immaculée conception, d'après elle. Mais ça n'est pas une raison, c'est quand même une histoire invraisemblable. Toujours est-il que Marie en a marre. Que fait une mère juive quand elle s'ennuie et qu'elle en a marre ? Elle prend son portable et elle appelle son fils, bien sûr ! Marie joint donc les mains et prie.
"Allô, Jésus, mon fils ? C'est maman ! Ecoute moi, pourquoi tu viens jamais me voir ? Et le petit Jean, tu vas finir par lui manquer, tu sais... Je suis vieille maintenant, je ne peux plus élever des enfants comme avant. Et je m'inquiète pour lui, hier il m'a encore sorti ces histoires de révélation et d'ange de la destruction. Tu ne laisserais pas faire ça, dis ?"
Alors Jésus, dans son infinie mansuétude, abrège les souffrances du pauvre Jean et permet à sa môman, la Vierge Marie, de monter au ciel, même si elle n'est pas tout à fait morte. Et le ciel la prend, corps et âme, d'où le terme "Assomption". Qui vient du latin. C'est en,core un coup de Pierre, vu que s'il n'avait tenu qu'à Marie, ça aurait été en hébreu.

"Enfin, la Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l'univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort." Dit le concile de Vatican II.

Enfin je sais pas, moi, j'y étais pas. En tout cas, c'est férié.

La_vierge_en_cellulo_d_qui_brille_dans_le_noir